Ça fait un moment que j’ai envie d’évoquer le sujet des festivals qui nous prennent pour des cons de manière plus poussé que par un post sur Facebook.

En effet, en tant qu’ancien organisateur d’événements, j’ai toujours eu des valeurs éthiques qui me semblent être de bonnes valeurs (et c’est tout à fait subjectif). Ce dont je vais parler est un constat dans le milieu de la Trance Psychédélique mais peut assurément s’appliquer à bien d’autres milieux.

Honnêtement, rien ne me fait plus chier que de voir des festivaliers se faire pigeonner par des orgas peu sérieux ou scrupuleux. J’estime que ça ne joue pas en faveur de notre image d’organisateurs et peut créer une certaine méfiance vis à vis des participants.

Un festival, qu’es ce que c’est ?

Tout d’abord, il est utile de préciser ce qu’est un festival… Avant d’être un terme marketing employé par de trop nombreux promoteurs de soirées pour générer de la hype et vendre plus de ticket, c’est avant tout une définition simple et efficace qui se base sur la périodicité et répétition d’un événement artistique le plus souvent (ça marche aussi pour le festival de la saucisse car c’est de lard ? LUL).
Donc déjà, quand tu vas voir une soirée qui se nomme Earth Trance Summer Festival Breton Edition du 31 Octobre et qui a lieu de 22h à 6h du matin dans un parc expo, c’est juste une soirée en fait.

Donc un festival, c’est simplement un événement qui se répète sur plusieurs jours. Voili, voilou…

Le fait est que avec cette simple définition, ça peut vous mettre la puce à l’oreille sur la qualité à venir d’un événement. Bref, ce n’est pas vraiment le sujet et un simple terme utilisé pour du marketing n’est pas synonyme de qualité ou défaut.

Comment savoir si je vais me faire pigeonner ?

Pour en revenir au sujet qui m’intéresse, je vais développer et prendre un exemple concret et récent.
Encore une fois je me base sur mon expérience ainsi que mon vécu et ces propos ne concernent que mon avis personnel.
Peut être que certain.e.s d’entre vous s’y retrouveront.

Lago Paraiso Festival

Logo du Lago Paraiso Festival

On commence avec un exemple très récent, le fameux Lago Paraiso Festival qui avait lieu le week end du 20 au 22 Septembre 2019 à Mormoiron.

Personnellement, cela fait des mois que je sais que ça sent mauvais, mais, je dispose de plus d’informations que les clients de ce festival (oui je dis client dans ce cas là). Mais même sans ces informations il est possible de voir ou ça va mal se passer.

Le premier point est le fait que ce festival et ce nom débarque de nulle part. Avant cette annonce de Festival, il n’y a eu aucun autre événement organisé donc cela peut déjà orienter sur le manque d’expérience des organisateurs.

De là, la première chose à faire et de consulter la page Facebook associé et les informations dans le A propos :

image Nëru

On peut rapidement voir ici que nous n’avons aucune mentions légales, aucun organisateur identifié formellement, un lien de site internet menant sur un site « En construction » et un numéro de téléphone non joignable.

Ça fait déjà pas mal d’informations manquantes…

Mais j’ai au moins l’indication sur le fait que la page est géré par une SAS du nom de A.M.R.C Production et une petite recherche sur internet va me permettre d’avoir un peu plus de détails en arrivant par exemple sur le site societe.com qui me permet d’obtenir des informations sur une société en particulier. En l’occurrence : https://www.societe.com/societe/a-m-r-c-production-850311440.html

Donc là j’apprends que la société à un capital de 100 euros (c’est le minimum syndical mais ça montre qu’elle n’a pas de fond propre). J’apprends qu’elle a été immatriculé le 28 Mai 2019 (soit 2 mois avant la date initiale du Festival fin juillet avant son report en Septembre) et j’ai le nom de son président.

Avec ce nom et une recherche, je tombe sur Twitter et de là le lien des autres réseaux sociaux en passant par Soundcloud puis 2 pages Facebook qui sont : Son profil perso et la page Shakra Experience (Vous pouvez aller voir les photos de profil) !

Bingo ! Shakra Experience me permet de retrouver le dénommé Robb (Robb Butin, Robb Fraii, il créé un nouveau compte avant de revenir sous un nouveau nom) avec une historique d’arnaque bien tassé depuis des années ainsi que leurs collaborateurs Fugitif Event.

Et toute cette équipe est en fait derrière Lago Paraiso.

Je pourrais pousser encore plus loin la recherche mais avec ces informations, inutile d’en rajouter une couche… Quoique 😀

Ali Robbin et les 40 Ambassadrices
Ali Robbin et les 40 Ambassadrices

Besoin d’en rajouter sur le Lago Paraiso ?

La philosophie selon Robb
La philosophie selon Robb

La boue ké bouclée

Bref, ça fait pas mal de temps que les « promoteurs » surfent sur la hype de l’évènementiel qu iest clairement arrivée avec la montée en utilisation des réseaux sociaux.

Aujourd’hui, avec internet et les réseaux sociaux, n’importe qui peut annoncer un event, envoyer des mails aux bookers et faire pleins de promesses.

La possibilité d’engranger beaucoup d’argent vite fait est plus que présente et malheureusement, la hype se fait plus vite que la vérification des infos.

On retombe finalement dans nos bonnes vieilles fake news, sauf que cette fois, c’est à votre portefeuille que ça touche.

Remember Vestiville et Fyre Festival…

La liste est loin d’être exhaustive ou fini.

Bientôt la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dismiss
Allow