Logo de Meelk

En tant que membre du label Hadra Altervision, on s’envoi souvent nos prochaines releases entre nous pour écouter ça en avance, voir les possibilités de sorties par rapport au calendrier du label ou simplement se suggérer des idées ou autre.

Bref, il y a quelques semaines de ça, j’ai vu un mail de Meelk qui faisait une demande pour sortir son EP Catharsis PT.1 avec un lien d’écoute. Je ne suis pas forcément aller jeter une oreille immédiatement et ,clairement, j’aurais dû parce que j’ai pris ma claque musicale de l’année !

Phrase de boomer en prévision mais, il y a 15 ans, j’étais un gros amateur de Drum’n’Bass, j’ai d’ailleurs fais mes premières armes en tant que DJ sur de la Liquid Drum à la Subfocus, Apex, Unknown Error, DJ Fresh, etc…
Puis y’as eu un cap ou la DNB est devenue un peu trop expérimentale à mon goût et j’avais donc lâché l’affaire.

Evidemment, en évoluant dans le milieu des musiques électroniques, j’ai toujours plus ou moins entendu voir écouté quelques tracks à droite à gauche mais sans trop y être réceptif.

Jusqu’à aujourd’hui…

Meelk en live

La claque dans mes oreilles (fallait trouver un sous titre)

La première chose qui frappe sur cet EP Catharsis PT.1 c’est la technique. Clairement, le sound design est parfait, le jeu stéréophonique est hallucinant et calé au millimètre prêt, le mixage est irréprochable et évidemment le master qui l’accompagne ne fait que sublimer les 2 morceaux qui composent cette release.

Sortie de Catharsis

Abandon

La première piste de l’EP Catharsis se nomme Abandon et c’est une véritable histoire sans parole qui nous est conté au travers de l’ambiance qui émane du morceau mais aussi avec le jeu des synthés en question réponse.

Chacun visualisera les intentions de Meelk en fonction de sa propre subjectivité mais je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir un sentiment d’éloignement au fur et a mesure du question réponse des synthétiseurs ou l’un demande et l’autre répond négativement.

Non vraiment, j’ai ressenti plus qu’un récit au travers de cette track mais un véritable flot d’émotions et de sentiments et j’ai été subjugué par autant de richesse musicale en l’espace de 5 minutes (le morceau dure 4min59).

Feelings

Ce deuxième morceau de Meelk est l’apothéose de cette Catharsis PT.1, une montée en intensité sur 7 minutes aux sonorités un peu plus Dirty et que j’imagine parfaitement sur un Dancefloor de nuit.

N’écoutant plus trop de Drum’n’Bass depuis pas mal de temps comme évoqué plus haut, je n’ai que pour base des souvenirs et expériences passées et je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Noisia avec une touche de DirtyPhonics pour le côté Reese Bass (aucune idée de ce que je dis).

Autant j’ai adore Abandon pour son côté story telling, autant j’ai adoré Feelings pour son côté torturé et dancefloor.

Incontournable

Bref, la seule conclusion à tirer de ce petit article, c’est qu’il faut absolument que vous preniez 12 minutes de votre vie pour savourer les deux titres qui composent cet EP Catharsis PT.1

Et évidemment, il faut que vous suiviez Meelk sans plus tarder !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez toutes les notifications
Dismiss
Allow Notifications